Retour aux définitions
Si un hacker ne peut pas deviner un mot de passe, alors il a d'autres outils pour l'obtenir. Une façon qui est devenue assez populaire est le « sniffing » de mots de passe.

La plupart des réseaux utilisent la technologie de « broadcasting » ce qui signifie que chaque message (ou paquet) qu'un ordinateur transmet sur un réseau peut être lu par n'importe quel ordinateur situé sur le réseau.
En pratique, tous les ordinateurs sauf le destinataire du message vont s'apercevoir que le message n'est pas destiné pour eux et vont donc l'ignorer. Mais par contre, beaucoup d'ordinateurs peuvent être programmés pour regarder chaque message qui traverse le réseau.

Si une personne mal intentionnée fait ceci, alors elle pourra regarder les messages qui ne lui sont pas destinés. Les hackers ont des programmes qui utilisent ce procédé et qui scannent tous les messages qui circulent sur le réseau en repérant les mots de passe. Si quelqu'un se connecte sur un ordinateur à travers un réseau et que des ordinateurs ont été compromis par le procédé de sniffing, alors cette personne risque contre son gré de donner son mot de passe. C'est pourquoi il existe une menace sérieuse pour les personnes qui se connectent sur des ordinateurs distants (par exemple en utilisant Telnet).

Toutefois, si quelqu'un se connecte sur la console d'un système (et non pas sur un terminal), son mot de passe ne circulera pas sur le réseau ou il pourrait faire l'objet d'un sniffing. Mais si une personne se connecte sur un autre réseau ou à partir d'un prestataire de service Internet, alors dans ce cas elle sera dépendante de la sécurité de ces réseaux.

Les programmes de sniffing les plus connus sont :
- Esniff.c (programme source pour un sniffer ethernet)
- TCPDump
[Retour aux définitions]
[Page précédente]
Valid XHTML 1.0! Valid CSS!
By JSAND [All right reserved] - Windows est une marque de Microsoft Corporation
Toute copie compléte comme partielle sans autorisation est passible d'amende - Avertissements