Retour aux cours
Tout sur la gestion des fichiers

Gérer des fichiers, c'est pouvoir les créer, les déplacer, les copier, et même les effacer. Toutes ces tâches peuvent être (dans une certaine restriction) effectuées avec l'interpréteur DOS. Nous pouvons créer des fichiers avec le programme EDIT, aisément assimilable à une commande externe, car il est quasiment indispensable. On peut aussi créer rapidement un fichier texte ASCII avec les filtres du DOS, mais cela est plus complexe à comprendre et à expliquer. Un exemple tout de même : essayez "COPY CON: T.TXT". Tapez tout ce qui vous passe par la tête, et terminez en validant un CTRL-Z. Vous avez créé un fichier nommé "T.TXT" contenant ce que vous venez de taper. En fait, le clavier est assimilable à un fichier nommé "CON:". Pour résumer, nous avons copié un fichier clavier en un fichier "T.TXT".

  1. Copier

La commande interne "COPY" permet de copier des fichiers. Pour cela, vous devez désigner un fichier et une destination. Cette commande peut être dangereuse si elle est mal utilisée. En effet, vous pouvez envisager d'écraser un autre fichier portant le même nom, ou même un autre nom si vous avez désigné une destination avec un nom de fichier. Pour exemple, copions le fichier "AUTOEXEC.BAT" dans le répertoire "DOS". Cela nous donne :

"COPY C:\AUTOEXEC.BAT C:\DOS"

Le premier paramètre de notre commande "COPY" désigne le fichier à copier. Le second désigne le répertoire de destination. Si ce répertoire ne devait pas exister, le fichier sera copié en un nouveau fichier nommé "DOS". Les fichiers "AUTOEXEC.BAT" et "DOS" seront les mêmes au nom de fichier près. Pour une information plus précise sur la commande "COPY", je vous propose de saisir la ligne suivante : "HELP COPY" pour des DOS antérieur à la version 7, et "COPY /?" pour les autres, ou pour un interpréteur différent du COMMAND MS-DOS (genre Norton Dos).

Voici néanmoins la syntaxe de la commande "COPY" pour un DOS 3.3 :

    COPY [/A¦/B] source [/A¦/B] [+ source [/A¦/B] [+ ...]][destination [/A¦/B]] [/V]

Source et destination peuvent être un nom d'unité, un répertoire, un nom (ou masque) de fichier ou une combinaison de ces éléments.
Les commutateur /A et /B désigne l'état des fichiers à copier. Il s'applique à la spécification du fichier les précédant et restent actifs jusqu'à ce qu'un autre commutateur soit rencontré. Dans le cas où le commutateur est déclarer en premier, il agie simplement sur les fichier le succédant.
/A : fichier texte : la copie du fichier s'arrête dès qu'un caractère CTRL-Z (27, 1Ah) est trouvé. Ce caractère n'est pas copié. Pour le fichier destinataire, un CTRL-Z est ajouté à la fin du fichier.
/B : fichier binaire : le fichier est copie entièrement.
/V : demande une vérification de la copie.

  1. Effacer

Pour effacer un fichier, nous utiliserons la commande "ERASE", ou "DEL" abrégé de 'delete', suivit du nom de fichier.

  1. Déplacer

Pour déplacer un fichier, nous pouvons utiliser la commande interne "COPY" suivit de la commande interne "DEL". Mais il sera plus simple d'utiliser la commande externe "MOVE". Cette commande prend le même style de paramètres que la commande "COPY".

  1. Renommer

Il peut aussi être intéressant de renommer un fichier. Nous avons à cet effet, la commande interne "RENAME", "REN" en abrégé. Pour renommer un répertoire sous MS-DOS, nous utiliserons la commande externe "MOVE". Dans d'autres interpréteurs, il est souvent possible d'utiliser aussi la commande "REN", ce qui semble plus intelligent.

[Retour aux cours]
Valid XHTML 1.0! Valid CSS!
By Julien VAUBOURG [All right reserved] - Windows est une marque de Microsoft Corporation
Toute copie compléte comme partielle sans autorisation est passible d'amende - Avertissements